Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

57% des français souhaitent que la France finance davantage la lutte contre le sida

Publié le 6 décembre 2018 dans Sondages

57% des français sont favorables à une plus grande implication du gouvernement français dans le financement de la lutte contre le sida, contre seulement 9% qui sont clairement défavorables.

Près de 20% des français n’ont pas d’idée précise sur cette question, ce qui atteste que la problématique de l’épidémie du sida demeure une urgence aux conséquences relativement mal appréhendées en France.

Les jeunes de moins de 25 ans semblent un peu plus soucieux que leurs aînés des engagements financiers de la France dans la lutte contre le sida à travers le monde.

Bien que générant une adhésion plutôt consensuelle de la part de tous les français, le financement par la France de la lutte contre le sida à travers le monde demeure un marqueur de gauche (73% de soutien en moyenne). Parallèlement, à mesure que les sympathies politiques des répondants s’orientent vers le centre puis vers la droite, et moins l’engagement financier de la France à l’égard de la lutte contre le sida dans le monde est reconnu comme une priorité.

A noter, une moyenne de 18% des français n’ont pas d’opinion sur la question, comme si l’urgence à trouver une solution à l’épidémie du sida générait des opinions à mi-chemin entre la certitude qu’il s’agit d’un problème de santé dont la gravité est reconnue, et la confession d’une méconnaissance des véritables enjeux de santé mondiale supposant, en l’occurrence, la responsabilité de la France à l’instar d’autres pays riches.

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Aid Attitudes Tracker qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker