Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
fr    

La confiance dans les organisations caritatives est à géométrie variable selon qu’on est français, allemand, britannique ou américain

Publié le 10 janvier 2019 dans Sondages

Les organisations caritatives génèrent des avis très partagés entre confiance et défiance, dans des proportions similaires chez les Français, Britanniques et Américains.

Comparés aux Français, Britanniques et Américains, les Allemands sont à la fois plus nombreux à exprimer une défiance vis à vis des organisations caritatives et moins nombreux à souligner leur confiance.

Aux alentours de 40% des Français, Allemands, Britanniques et Américains semblent osciller entre confiance et défiance vis à vis des organisations caritatives. Ce qui ressort de cette question c’est que les organisations caritatives ne génèrent pas massivement de relation de confiance spontanée ou évidente. Dès l’instant où moins de 29% des répondants expriment un sentiment de confiance, il apparait que l’image des organisations caritatives, de ce qu’elles sont ou de ce qu’elles font, laisse surtout place à de l’incertitude.

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Aid Attitudes Tracker qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker