Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
fr    

Quelles dépenses prioritaires de l’aide publique au développement ?

Publié le 25 juillet 2018 dans Sondages

Quand on interroge les français sur les trois postes de dépenses les plus important de l’aide internationale, ils choisissent en premier ce qui permettrait de rendre les populations économiquement autonomes en plébiscitant l’économie et l’emploi.

Vient ensuite un choix qui révèle la confusion fréquente entre le développement des pays pauvres qui suggère un regard vers l’avenir, et la résolution des crises humanitaires qui s’inscrit dans une urgence du présent.

L’observation des préoccupations les moins fréquemment citées en troisième choix confirme ce qu’a contrario, les français mettent en avant en choix prioritaire : économie/emploi, nutrition+eau, et éducation.

Quoique répartie en deux items, la santé (épidémies & vaccination) n’est pas perçue comme la plus importantes des priorités de l’aide au développement.

Les infrastructures (route, électricité, etc.) et les services bancaires génèrent le moins d’intérêt chez les français en matière de dépense de développement.

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Aid Attitudes Tracker qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker