Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
fr    

Financer l’aide internationale par une taxe sur les transactions financières

Publié le 24 juillet 2018 dans Sondages

60% des français seraient favorables ou ne s’opposeraient pas à ce que l’aide internationale versée par la France soit financée par une taxe sur les transactions financières.

Cette question convainc donc une majorité de français, mais laisse également 18% des français sans opinion.

Seuls 22% des français s’opposeraient à ce qu’une (nouvelle) taxe sur les transactions financières soit instaurée dans le but de financer l’aide au développement.

Il n’est pas interdit de penser que ces opinions sont fortement dépendantes de la manière dont les français comprennent ce que serait une taxe sur les transactions financières : seraient-ils tous concernés ou bien s’agirait-il de ne taxer que les personnes morales ou physiques titulaires d’importants capitaux ?

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Aid Attitudes Tracker qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker