Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
fr    

Les bénéfices (variés) de l’aide au développement vus par les français

Publié le 23 juillet 2018 dans Sondages

Les bénéfices économiques de l’aide publique au développement

39% des français estiment que l’aide internationale versée par les pays riches permet de développer l’économie des pays en développement.

Du point de vue de l’efficacité économique en termes de développement des pays pauvres, les français ont une opinion plutôt favorable de l’aide au développement.

Seuls 19% des français ne croient pas dans les bénéfices économiques de l’aide au développement dans les pays bénéficiaires.

En termes de formulation, l’argument des « bénéfices économiques » rend l’aide au développement beaucoup plus appréciée par les français que l’argument de « l’efficacité ». (Voir les opinions des français sur l’efficacité de l’aide publique au développement)

L’aide publique au développement : un soutien aux échanges commerciaux en faveur de la France ?

D’un point de vue économique et au bénéfice de la France, l’aide internationale est plutôt bien perçue par les français.

Pour 37% des français, l’aide internationale versée par la France à destination des pays en développement apporte en retour des bénéfices pour la France en termes de transactions commerciales.

Tandis que seuls 23% des français n’estiment pas que l’aide publique au développement favorise la diffusion des produits et des services français.

L’aide internationale renforce l’autonomie des pays en développement

Les français sont très partagés sur l’efficacité de l’aide internationale en termes de bénéfices apportés aux pays en développement en matière d’autonomie.

Cette question fait écho à l’opinion des français quand ils jugent plutôt sévèrement l’efficacité de l’aide au développement.

Parallèlement, les approches qualitatives lors de focus groupes, nous enseignent que, selon les français, une « aide efficace » serait une aide qui conduit les populations à leur propre autonomie. En d’autres mots, dans les entretiens les français ont tendance à conditionner la pertinence de l’aide à l’autonomie que peuvent générer les projets de développements financés par l’aide.

La générosité des français se résumerait ainsi à « donner (une bonne fois pour toutes) pour ne plus avoir à donner. »

Les bénéfices diplomatiques de l’aide publique au développement

Pour 41% des français l’aide publique au développement renforce sa position sur la scène internationale.

Selon ces chiffres, la solidarité internationale est perçue comme une pratique vertueuse permettant de nourrir l’image d’un pays. Seuls 18% des français s’opposent à cette idée.

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Aid Attitudes Tracker qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker