Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Covid-19 et solidarité internationale : où suivre les enjeux en temps réel ?

Publié le 10 juin 2021 dans Faits et chiffres

« Dans ce monde interconnecté, personne n’est à l’abri tant que le monde entier ne l’est pas. »

Cette phrase de António Guterres, le Secrétaire général des Nations unies, résume l’importance d’une réponse à la pandémie de Covid-19 solidaire et coordonnée à l’échelle de la planète.

Pourtant, plus d’un an après le début de la pandémie, la situation et les réponses apportées diffèrent grandement en fonction des pays. Retrouvez ci-dessous un recensement des sources de données sur le déploiement des outils de lutte contre la Covid-19 au niveau mondial.


Suivre l’évolution de la pandémie de Covid-19

Le Tableau de bord sur la Covid-19 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recense le nombre de nouveaux cas de Covid-19, le total des cas confirmés, ainsi que le nombre de victimes. La Banque mondiale permet l’analyse de ces statistiques en fonction de critères socio-économiques.

Le Fonds des Nations unies pour la population reprend ces données pour les détailler au niveau infranational, aux côtés d’autres indicateurs sur la préparation des systèmes de santé, dans le Covid-19 Population Vulnerability Dashboard.

Le Humanitarian Data Exchange assure le suivi de ces statistiques dans les contextes d’urgences humanitaires.

La base de données Our World in Data du Global Change Data Lab, mise à jour quotidiennement à partir de sources gouvernementales, permet de suivre, par pays et par continents : les tests administrés, le nombre de cas positifs, d’hospitalisations et de décès confirmés, ainsi que les mesures politiques prises aux niveaux nationaux pour endiguer la pandémie.




Le Covid-19 Oxygen Needs Tracker, de l’organisation PATH, effectue le décompte des besoins totaux en oxygène médical induits par la pandémie de Covid-19 dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Le Covid-19 Government Response Tracker, de l’Université d’Oxford, présente le suivi de 20 types de mesures communes (fermetures d’écoles, restrictions de voyages, confinements…) dans 180 pays. Le Health System Response Monitor permet de directement comparer les mesures entre les pays, tandis que la Commission des Nations unies pour l’Asie et le Pacifique effectue ce suivi dans les pays de cette région.

Le Covid-19 Household Monitoring Dashboard, de la Banque mondiale, rassemble 100 indicateurs mesurant l’impact de la pandémie sur les ménages et les individus de 56 pays en termes d’éducation, de revenus ou encore d’accès aux soins.


Suivre la campagne de vaccination à travers le monde

La base de données Our World in Data présente, en temps réel, la proportion de la population vaccinée, par pays et régions. Le tableau de bord Africa Covid-19 Vaccination Daily Update de l’OMS détaille ces informations pour le continent africain.

Gavi informe sur le nombre de vaccins déployés grâce à l’initiative COVAX, et le nombre de pays en ayant bénéficié jusqu’ici.

Wellcome a introduit un outil en ligne faisant le suivi des partages de doses de vaccins par les pays du G7.

Le Launch and Scale Speedometer du Duke Global Health Innovation Center recense les informations disponibles publiquement sur la production et l’achat de vaccins : le nombre de doses qui seront fabriquées en 2021, où elles le seront, et quel pays les a réservées. Résumé des indicateurs ici.

Entre août et décembre 2020, ORB International a mené une enquête d’opinion auprès de 15 000 adultes de 15 pays africains pour mesurer leur confiance dans les vaccins contre la Covid-19.


Suivre le financement de la réponse globale à la pandémie

Le ACT Accelerator Funding Tracker de l’OMS recense les engagements financiers de la part des gouvernements et d’autres acteurs en faveur de l’Accélérateur ACT (ACT-A), le dispositif mondial pour accélérer l’accès équitable aux outils de lutte contre la pandémie de Covid-19 à travers le monde. Il est mis à jour toutes les deux semaines.

Le ACT-A Funding Tracker est complété par le Covid-19 Health Funding Tracker, du service recherche de la revue The Economist, qui recense, au-delà de ACT-A, tous les financements internationaux en faveur du développement, de la production et de l’accès équitable aux diagnostics, traitements et vaccins contre la Covid-19 et du renforcement des systèmes de santé.

Pour atteindre ses objectifs en 2021, le dispositif ACT-A nécessite d’être financé à hauteur de 33,2 milliards de dollars. Afin de garantir le financement intégral de ACT-A, son Conseil de facilitation a calculé la « fair share », ou la contribution à l’effort de financement mondial qui serait équitable compte tenu du niveau de richesse de chaque pays. Consultez ici la comparaison entre la contribution attendue de chacun des membres du G20 et leurs contributions effectives.

Le Funding the Response to Covid-19 est un tableau de bord interactif rassemblant les financements recensés sur la plateforme de financement de Devex (bilatéraux, multilatéraux, philanthropiques, privés…) en faveur de différents secteurs, dont la lutte contre la pandémie, et le suivi de leurs décaissements.

En avril 2021, le Comité d’aide au développement de l’OCDE a partagé les montants provisoires d’aide au développement alloués en 2020, en distinguant les activités liées à la pandémie.


Suivre l’effet de la pandémie de Covid-19 sur les autres enjeux de santé mondiale

L’UNFPA estime que la pandémie a perturbé l’accès de 12 millions de femmes à leurs méthodes de contraception, entraînant 1,4 million de grossesses non désirées.

Une étude menée par le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme auprès de 502 centres de santé en Afrique et en Asie révèle les effets potentiellement dévastateurs de la pandémie de Covid-19 sur la lutte contre ces maladies. En Q2/Q3 2020, par rapport à la même période en 2019, les dépistages du VIH ont baissé de -41 %, ceux de la tuberculose de -44 %, et, dans les centres situés en Afrique (où se concentrent environ 94 % des cas), les dépistages du paludisme ont diminué de -17 %.

Des données provisoires compilées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent qu’environ 1,4 million de personnes de moins ont reçu des traitements contre la tuberculose en 2020 par rapport à 2019, soit une baisse de 21 %. Cela pourrait causer un demi-million de décès supplémentaires.

Toujours selon l’OMS, la pandémie de Covid-19 perturbe également les campagnes de vaccination contre d’autres maladies. Fin avril 2021, 60 campagnes de vaccination de masse étaient reportées dans 50 pays, exposant 228 millions de personnes, principalement des enfants, à des maladies telles que la rougeole, la fièvre jaune et la polio.


Ressources diverses

Consultez cet article (à venir) sur les données renseignant l’effet différencié de la pandémie en fonction du genre des individus.

L’UNESCO effectue le suivi de l’impact de la pandémie sur l’éducation, en particulier le suivi mondial des fermetures d’établissements scolaires, de la durée de ces fermetures, et de la priorité donnée aux enseignants dans les campagnes nationales de vaccination.

La Banque mondiale surveille l’effet de la pandémie sur l’extrême pauvreté, aux niveaux mondial et régional. L’organisation a également constaté dans sa dernière note d’information sur les migrations et le développement que les transferts d’argents des migrants ont moins diminué qu’anticipé en 2020, avec un recul de 1,6 % par rapport à 2019, pour atteindre 540 milliards de dollars US.

Le Covid-19 Data Dashboard de l’organisation Information is beautiful présente des graphiques "user friendly" conçus à partir de diverses sources de données.

ONE reprend également les principales données présentées ci-dessus pour les résumer dans des graphiques mis à jour quotidiennement.

En outre, Devex entretient une frise chronologique du déroulé de la pandémie.


Lire aussi

DATA in the time of COVID-19 | Open Data Watch COVID-19 Data Resources | Global Partnership for Sustainable Development Data Coronavirus Data Resource Hub | data.world