Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Le degré de préoccupation des français à l’égard de la pauvreté dans les pays en développement

Publié le 26 octobre 2020 dans Sondages

49% des français se disent préoccupés par la pauvreté dans les pays en développement.
Il s’agit là d’un ressenti personnel qui n’est probablement pas complètement détachable du degré de connaissance des situations d’extrême pauvreté dans les pays en développement.
Ces chiffres représentent donc une mesure de la sensibilisation des français à partir d’un ordre émotionnel (sentiment de préoccupation) et d’un questionnement sur les savoirs (les situations de pauvreté dans les pays en développement).

Les femmes et les hommes déclarent à peu près la même préoccupation à l’égard de la pauvreté dans les pays en développement.

Les jeunes de moins de 25 ans sont plus préoccupés par la pauvreté dans le monde que leurs aînés, comme si 25 ans devenait un âge césure à partir duquel les français s’avèreraient subitement moins sensibilisés.

Un niveau d’études élevé est également corrélé avec un niveau de préoccupation supérieur.

Les sympathies politiques représentent un discriminant majeur dans la mesure de la préoccupation à l’égard de l’extrême pauvreté. De façon proportionnelle, plus les français se déclarent à gauche, voire très à gauche, plus ils déclarent être « très préoccupés » par la pauvreté dans les pays en développement.

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Development Engagement Lab qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker