Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Valeurs, croyances et ressentis des Français·e·s sur la solidarité internationale

Qu’il s’agisse de l’expression « solidarité internationale » ou des expressions polysémiques utilisant le mot « développement » (« développement des pays pauvres », « développement durable », etc.), les enjeux relatifs à l’extrême pauvreté sont relativement mal-connus par les français.

Parfois, les opinions françaises concernant les enjeux de développement souffrent d’une approche ethnocentrée : les problèmes du « là-bas » sont analysés et interprétés à l’aulne d’une expérience « ici », c’est à dire fréquemment nourris par des enjeux individuels.

Parallèlement, les opinions françaises en matière de développement reposent sur un discours de valeurs, comme un reflet de ce que représente l’institutionnalisation juridique de besoins élémentaires sous la forme de droits fondamentaux. Ainsi, l’égalité, l’accès à la santé ou à l’éducation, la liberté, l’alimentation, les droits civiques, et tout un cortège de prérogatives acquises dans les pays du nord, sont tour à tour reconnues comme des essentiels dont chacun devrait bénéficier partout dans le monde.

Par ailleurs, les points de vue des français à l’égard de la pauvreté dans le monde sont également inspirés par des ressentis personnels, des préoccupations dont l’intensité repose probablement sur des expériences et des situations individuelles.

A travers un ensemble de questions diverses, cette rubrique permet de mesurer des savoirs, des valeurs, des engagements, des ressentis, mais aussi des croyances, à l’égard de la solidarité en général et de la solidarité internationale internationale en particulier.