Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Les ODD, quel portage politique par les candidats aux élections européennes en France ?

Publié le 12 août 2019 dans Faits et chiffres

L’Union européenne et l’ensemble des pays membres de l’UE se sont, au même titre que l’ensemble des 193 membres de l’ONU, engagés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030.

La Commission européenne a d’ailleurs pour mandat d’intégrer les ODD dans les politiques et les initiatives de l’Union européenne dans tous les domaines, en faisant du développement durable un principe directeur essentiel dans l’ensemble de ses politiques publiques.

En toute logique, les ODD devraient occuper le coeur de l’espace public européen et l’ensemble des parties prenantes intéressées à la bonne marche de l’Europe.

D’où notre interrogation : quatre ans après l’adoption de l’Agenda 2030 et des 17 Objectifs de développement durable, quel portage politique observons-nous en France dans le cadre des élections européennes ?

Nous avons à ce titre réalisé une recherche du mot-clef « Objectifs de développement durable » ou « ODD » dans 13 des programmes des partis politiques (dont les derniers sondages prévoyaient un score en mesure d’élire au moins un élu au Parlement européen).

Résultat : nous recensons seulement 3 mentions des ODD figurant dans les programmes de seulement deux partis politiques, illustrant de manière évidente l’absence d’un portage politique digne de l’enjeu et du rôle de l’Union européenne dans la réalisation ou non de ces objectifs.

Si les candidats aux élections européennes font très peu mention du concept d’Objectif de développement durable, lexique universel adopté par les Nations unies pour relever les grands défis mondiaux, force est d’admettre que derniers font toutefois référence à un grand nombre de thématiques à l’intersection des ODD dans leurs programmes.

Nous avons à ce titre réalisé une nouvelle recherche pour recenser, dans 13 des programmes des listes en tête aux élections européennes, les mots-clefs suivants : International, pays du Sud, Afrique, APD (aide publique au développement), 0,7%, développement, taxe sur les transactions financières (TTF), santé mondiale, égalité femmes-hommes, écologie, climat, biodiversité, écosystème marins, droits humains, migration, réfugiés.

Résultat : ainsi analysés, on relèvera que les thèmes de l’écologie, du climat et des migrations figurent parmi les trois enjeux internationaux les plus couramment cités dans les programmes, illustrant une forme de hiérarchisation opérée par les acteurs politiques français.


Lire aussi

ODD : quel portage politique par les ministères en France ?