Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Contribuer à la mise en œuvre effective de la diplomatie féministe française

Publié le 24 janvier 2024 dans Décryptages , Actualités

Un projet soutenu par Focus 2030

Dans le cadre de son Fonds de réaction rapide, Focus 2030 a soutenu l’Institut du Genre en Géopolitique (IGG), seul think tank français dédié aux problématiques de genre dans le domaine des relations internationales. Créé en 2020, l’IGG est l‘un des principaux acteurs de sensibilisation pour une politique étrangère féministe française auprès de la société civile, des décideur·e·s politiques français·e·s et du secteur privé.

Subvention Focus 2030

  • Nom du projet : Contribuer à la mise en œuvre effective de la diplomatie féministe française
  • Période : novembre 2022 - octobre 2023
  • Objectif principal : promouvoir des travaux de recherche sur la diplomatie féministe et sensibiliser la société civile, les secteurs privés et publics sur les enjeux de genre

Contexte

La France se veut le fer de lance dans la diffusion d’une diplomatie féministe dans les relations internationales, d’une part dans sa propre politique étrangère et d’autre part comme modèle pour d’autres pays. La nouvelle mandature doit encore renouveler les stratégies internationales de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que pour les enjeux de droits à la santé sexuels et reproductifs, alors que les enjeux de genre sont encore trop peu connus des décideur·e·s politiques. Alors que les enjeux d’égalité peinent encore à se faire une place au sein de l’hémicycle, tant la transversalité du genre est négligée dans les débats et que les affaires étrangères ne sont que peu discutées, l’IGG a l’ambition d’imposer la diplomatie féministe et les enjeux de genre au sein des débats politiques.

De par sa nature hybride et sa position privilégiée entre le monde de la recherche et le monde militant, l’IGG saura mettre en lumière les pistes d’amélioration en matière de diplomatie féministe et solidarité internationale via un travail de veille, d’analyse et de sensibilisation en matière de politique publique et problématiques de genre. Les sujets abordées concerneront l’élaboration d’une diplomatie féministe de fait, de l’adoption d’une perspective de genre systématique dans les relations bilatérales de la France, d’une meilleure prise en compte des besoins sexo-spécifiques dans les programmes de développement et d’une transversalisation du genre dans toutes les politiques de coopération internationale (APD, commerce, défense).

Objectifs

A travers ce projet, l’IGG visait à :

  • Sensibiliser les décideurs politiques aux enjeux de la diplomatie féministe et aux thématiques suivies par l’IGG via des campagnes de sensibilisation, d’échanges et d’entretiens avec des élu·e·s et des membres du Ministère des Affaires Etrangères, du Ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances et la cellule diplomatique de l’Elysée.
  • Impulser des débats autour de l’égalité entre les sexes et de la promotion d’un multilatéralisme axé sur les droits humains, à travers la rédaction d’un rapport qui défend la force d’action de la politique étrangère féministe pour atteindre les objectifs de développement durable qui sera largement diffusé au sein du gouvernement et fera l’objet d’une cérémonie de présentation et de remise.
  • Suivre, documenter et plaider en faveur de prises de positions et engagements de la France (et de la communauté internationale) sur les enjeux d’égalité et de droits des femmes.

Résultats

L’action de l’IGG a poursuivi à cette fin des objectifs spécifiques de court, moyen et long terme :