Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
fr    

Quelle priorité pour les femmes (et les filles) dans les projets de développement ?

Publié le 14 décembre 2018 dans Sondages

Pour 50% des français, les efforts actuels pour combattre la pauvreté dans le monde devraient accorder une priorité explicite aux besoins des femmes et des filles dans les pays défavorisés. Seuls 10% des répondants ne sont pas d’accord avec cet énoncé.

En revanche, 26% des répondants ne se positionnent pas sur cette question et 14% déclarent ne pas savoir, soit 30% de français qui paraissent relativement indifférents (sans être opposés) à cette priorité concernant les besoins des femmes dans les pays défavorisés.

Cette priorité est un peu plus soulignée chez les femmes (53%) que chez les hommes (48%).

C’est dans la catégories des français de plus de 50 ans que les besoins des femmes et des files sont le plus clairement perçus comme une priorité dans la lutte contre la pauvreté dans le monde.

Même si les sympathisants de droite sont un peu moins nombreux que les sympathisants du centre et de gauche pour reconnaitre que les besoins des femmes et des filles représentent une priorité dans la lutte contre la pauvreté dans le monde, les opinions demeurent majoritaires, quelle que soit la coloration politique, quant à la nécessité de réparer une inégalité entre les sexes au cœur même des problématiques de développement.

Ces données sont issues de notre sondage réalisé par l’Institut YouGov et piloté par l’équipe de recherche du University College London et de l’Université de Birmingham dans le cadre du projet Aid Attitudes Tracker qui mesure l’évolution des opinions et comportements sur les enjeux de solidarité internationale dans quatre pays.


Lire aussi

Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker Baromètre de la Solidarité Internationale n°3 - Perception des français sur l’égalité entre les sexes, en France et dans les pays en développement