Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
fr    

Baromètre de la solidarité internationale n°4

Publié le 3 juillet 2019 dans Sondages

Les français·e·s et la lutte contre les grandes pandémies

Focus 2030 publie son 4ème Baromètre de la solidarité internationale intitulé « Les Français·e·s et la lutte contre les grandes pandémies » à télécharger ici.

Sida + tuberculose + paludisme = 2,5 millions de morts par an

À la veille de la conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui vise à mobiliser les fonds nécessaires pour les actions de prévention et l’accès aux traitements auprès des populations des pays du Sud, ONG et autres acteurs de la solidarité internationale ont souhaité s’interroger sur les perceptions des français·e·s à propos de ces grandes pandémies pour mieux saisir leurs aspirations à l’heure où la France accueille ce grand événement international dont le succès ou l’échec modifiera le cours de millions de vie.

Un contexte préoccupant nécessitant d’accélérer les efforts

Parmi les victimes de ces trois pandémies, la situation des femmes et des enfants représente un morbide record. Après des années de recul, le nombre de cas de paludisme repart à la hausse, les formes de résistance aux traitements contre la tuberculose se multiplient, la pression démographique et la discrimination contre des groupes de populations marginalisées font encourir un risque inédit de réémergence de l’épidémie de sida.

Pourtant en 2019, nul ne peut ignorer que cette situation n’est pas une fatalité. Des solutions politiques, scientifiques, techniques, économiques et financières existent, seul l’élan politique manque. Le plan d’action du Fonds mondial est sans équivoque : pour les trois années à venir, il importe de mobiliser au moins 14 milliards de dollars de la part de la communauté internationale et 46 milliards de la part des gouvernements où sévissent particulièrement ces maladies. C’est tout l’enjeu de la Conférence de reconstitution du Fonds mondial qui se tiendra à Lyon le 10 octobre 2019.

Une population française (ultra) sensibilisée

Dépassant les clivages politiques traditionnels, les générations ou les niveaux d’éducation, la mesure de l’opinion des français·e·s indique qu’il n’y a pas de risque politique à « faire davantage » pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

64% des français·e·s pensent que la France doit contribuer davantage au Fonds mondial. 67% des français·e·s souhaitent, qu’à l’occasion du prochain G7 en 2019, la France mobilise la communauté internationale en faveur de la lutte contre ces trois grandes pandémies. Derrière ces opinions, il n’est pas uniquement question de solidarité. 72% des français·e·s ont conscience que les épidémies dans les pays en développement représentent également un risque pour la santé en Europe.

Paradoxalement, les français·e·s, bien que témoignant d’une connaissance relative des enjeux, font part d’un certain optimisme quant à l’issue du combat.


Documents à télécharger

Baromètre de la solidarité internationale : Les Français·e·s et les grandes pandémies - Spécial Fonds mondial de lutte contre le sida la tuberculose et le paludisme