Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Une relative méconnaissance des français·e·s à propos du sida à l’échelle du monde

Publié le 3 juillet 2019 dans Sondages

40% des français·e·s reconnaissent que le nombre de personnes séropositives ayant accès à un traitement contre le sida est en hausse. 35% pensent que ce nombre est stable, tandis que 11% pensent que ce nombre est à la baisse. 14% reconnaissent ne pas savoir.

Dans les faits, si l’on s’en tient aux chiffres récemment publiés par l’ONUSIDA, même si le nombre de nouvelles infections au VIH est en augmentation dans une cinquantaine de pays, il s’avère qu’à l’échelle du monde, le nombre de personnes sous traitement contre le sida est lui aussi en constante augmentation. Cette évolution explique d’ailleurs le fait que le nombre de décès liés au sida est au plus bas depuis 2000.

La connaissance des français·e·s sur ce sujet est donc très relative. Seul·e·s 40% des répondant·e·s sont en mesure de donner la bonne réponse, 46% d’entre eux se trompent et 14% ne sont pas en mesure de répondre.

Les jeunes de moins de 25 ans sont les plus nombreux à ne pas pouvoir répondre (jusqu’à 20%). Les français·e·s de 25 à 35 ans sont les plus nombreux·ses (46%) à connaître la bonne réponse à l’opposé des français·e·s de 45 à 55 ans (36%) qui sont les plus nombreux·ses à se tromper.

Les français·e·s ont une vision confuse à propos des maladies aujourd’hui éradiquées à l’échelle du monde

28% des français·e·s savent que parmi cette liste de maladies (polio, sida, variole, rougeole, paludisme), seule la variole a été éradiquée à l’échelle de la planète.

Pour rappel, la variole a été totalement éradiquée en 1977 à la suite d’un programme de l’OMS basé sur des campagnes de vaccinations massives associées à des stratégies de surveillance mises en place à l’échelle mondiale.

21% des français·e·s pensent que la polio a été éradiquée. Si cette réponse est fausse elle se rapproche cependant d’une certaine réalité puisque des campagnes de vaccinations massives sont venues à bout de la maladie dans de nombreuses régions du monde. On observe cependant une résurgence de la contagion dans une dizaine de pays, en particulier au Nigeria, au Pakistan et en Afghanistan.

5% des français·e·s pensent que le sida a été éradiqué. La même erreur d’appréciation se répète pour la rougeole (7%) et le paludisme (5%).

En fait, la méconnaissance des français·e·s est surtout observable parmi les 34% de répondant·e·s qui déclarent « ne pas savoir ». Ce chiffre reste élevé (26%) même pour les répondant·e·s les plus éduqué·e·s (Bac +5).

Sans trop de surprise, le niveau d’éducation s’avère un discriminant majeur sur cette question relative à la mesure d’une connaissance. 12% des français·e·s sans diplôme pensent que le sida est une maladie éradiquée au niveau mondial, et 46% d’entre elles·eux déclarent ne pas savoir.

Enfin, les électeurs se disant « au centre » sont les plus nombreux à pouvoir répondre et à donner des réponses les plus proches de la réalité.


Lire aussi

Baromètre de la solidarité internationale n°4 - "Les français et la lutte contre les grandes pandémies" Retrouvez la méthodologie du projet Development Engagement Lab Retrouvez la méthodologie du projet Aid Attitudes Tracker