Focus 2030
Abonnez-vous à la newsletter  |  fr  |   | 
   

Rapport d’activités 2019

Publié le 27 avril 2020

Télécharger notre rapport d’activités 2019 ici.

Le mot de la présidente et du directeur

Nous avons le plaisir et la responsabilité de vous présenter le troisième rapport d’activités de notre toute jeune association qui poursuit son développement pour soutenir au mieux les acteurs de la solidarité internationale, en France et en Espagne, en vue de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

En dépit de la volonté qui nous anime et quatre ans après l’adoption de l’Agenda 2030, un constat s’impose : le bilan de la mise en œuvre des ODD à l’échelle de la planète demeure mitigé.

Force est de constater que ces 17 objectifs, qui devraient constituer l’alpha et l’oméga de toutes politiques publiques et guider les acteurs économiques d’un bout à l’autre de leur chaîne de valeur, demeurent encore à la périphérie des champs politiques, économiques et médiatiques.

Pourtant l’urgence de la mise en œuvre effective de cette feuille de route universelle a été maintes fois rappelée. L’année 2019 aura de ce point de vue été marquée par le signal d’alarme tiré par un groupe de scientifiques indépendants mandatés par l’ONU pour dresser le bilan des ODD. Selon eux, et alors que seulement dix ans nous séparent de la date butoir de 2030, les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse, les inégalités s’accroissent, la destruction de la nature se poursuit, etc. sans compter l’émergence de mouvements populistes de par le monde qui sont autant de freins à la coopération internationale, seule à même de répondre aux grands défis planétaires contemporains.

Loin de nous résigner, nous avons tout au long de l’année 2019, tenté de faire avancer cet agenda des solutions, selon une méthode de plus en plus rodée en impliquant et soutenant des partenaires de plus en plus nombreux, audibles et influents.

En 2019, Focus 2030 a organisé ses activités autour de trois programmes phares : « G7 et Fonds mondial : pour une France championne du multilatéralisme », « ODD, 10 ans pour faire la différence », et « Spain is back : pour un retour de l’Espagne parmi les grands pays donateurs du développement ».

C’est dans ce cadre, collectif, que Focus 2030 a pris sa part en contribuant à mettre les ODD et leur financement à l’agenda politique, médiatique et citoyen, et tenter, à sa mesure, de créer les conditions d’un débat éclairé afin de susciter des engagements à la hauteur des enjeux de la part de nos dirigeants.

Pour une France championne du multilatéralisme… à domicile : le G7 et le la reconstitution du Fonds mondial

L’année 2019 aura été marquée par l’organisation de groupes de travail multi-acteurs réunissant sur une base régulière nos partenaires (ONG, think tanks, institutions publiques, fondations, organisations internationales) autour de trois thématiques clés : santé mondiale, égalité femmes-hommes et aide publique au développement.

Ces échanges furent l’occasion de partager informations, analyses et plans d’actions afin de saisir les opportunités qu’offraient deux grands rendez- vous organisés en France susceptibles d’accélérer la réalisation des ODD à l ‘échelle internationale : le G7 sous présidence française, qui s’est tenu à Biarritz en août 2019, et la reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme organisée à Lyon en octobre de la même année.

En amont de ces événements et afin de nourrir les actions de plaidoyer de nos partenaires, nous avons poursuivi la réalisation de sondages d’opinion via la production de deux Baromètres de la solidarité internationale : « Les Français·es, le G7 et les inégalités » et « Les Français·es et la lutte contre les grandes pandémies » dans le cadre du Development Engagement Lab, projet mené en partenariat avec les University College of London (UCL) et Birmingham University.

Il ressort de ces sondages que les Français·es sont en grande majorité épris de justice sociale – comme en a témoigné cette même année le mouvement des « Gilets jaunes » - mais également et de manière plus inattendue, des partisan·es manifestes d’une plus grande solidarité internationale. Deux chiffres issus de nos enquêtes pourraient résumer cette tendance observée en 2019 : 65% des Français·es souhaitaient que le G7 s’engage à lutter contre les inégalités à l’échelle de la planète et 64% estimaient que la France devait contribuer davantage à la lutte contre le sida dans le monde.

Enfin, en 2019, Focus 2030 a soutenu financièrement trois projets en amont du G7 et du Fonds mondial :

Objectifs de développement durable  : 10 ans pour faire la différence

Les Objectifs de développement durable offrent une grille d’analyse des grands défis auxquels l’Humanité est confrontée tout en constituant une feuille de route à laquelle les gouvernements se sont engagés.

À ce titre, il nous importe que le plus grand nombre de citoyen·es, corps intermédiaires et acteurs de la société civile aient connaissance de cet agenda tant pour l’adopter dans leurs propres pratiques, que pour rappeler à leurs gouvernants de tenir leur promesse.

C’est dans ce cadre que Focus 2030 a choisi de soutenir le projet de l’association 4D : « Empreintes », une performance de street art participative pour sensibiliser le grand public aux ODD.

C’est également dans cette optique que Focus 2030 s’est intéressée à la manière dont les individus perçoivent les grands défis contemporains. Notre troisième Baromètre intitulé : « Les Français·es, le climat et l’environnement » révéle ainsi que pour 52% des Français·es, la protection de l’environnement (climat, pollution, biodiversité) est considérée comme le plus grand défi de l’Humanité, une importance vraisemblablement corrélée avec le succès des marches citoyennes pour le climat cette même année et la mise à l’agenda politique des enjeux climatiques.

À contrario, l’Agenda 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable continuent de souffrir d’un manque de reconnaissance patent : seuls 11% des Français·es indiquent avoir entendu parler des ODD en 2019, quatre ans après leur adoption. Un phénomène qui témoigne du peu d’engouement des décideurs politiques à saisir l’Agenda 2030 en France, comme le souligne notre analyse du nombre de mentions du termes ODD sur les sites des ministères et dans les programmes des partis politiques français qui concourraient aux élections européennes.

Enfin, 2019 aura été marquée par le lancement d’un nouveau groupe de travail, inédit par la diversité d’acteurs mobilisés (collectivités locales, entreprises, fondations, ONG, institutions), visant à préparer une campagne collective en 2020 à l’occasion du lancement de la “décennie d’action”, les 10 ans qui nous séparent de 2030 pour réaliser les ODD.

« Spain is back : pour un retour de l’Espagne parmi les grands donateurs du développement »

Lancé début 2018 sur 3 ans, ce programme ambitieux entend soutenir le retour de l’Espagne parmi les grands pays donateurs. C’est dans ce cadre que Focus 2030 accompagne trois projets complémentaires associant actions de communication, de mobilisation, de plaidoyer et de recherche, portées par trois acteurs clés du développement : le centre de recherche ISGlobal, l’ONG Oxfam Intermón et le think tank en relations internationales, l’Institut royal Elcano. En dépit d’un climat politique instable et des élections successives, l’Espagne aura pris cette année des engagements inédits sur la scène internationale. En septembre le Premier ministre Pedro Sanchez s’est engagé à allouer 100 millions d’euros pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, alors même que l’Espagne s’était retirée de l’organisation depuis 2010. Au début de l’année 2020, l’Espagne se démarque à nouveau en embrassant pleinement l’Agenda 2030 en nommant expressément le portefeuille de l’une des vice- présidences du gouvernement “ aux droits sociaux et... à l’Agenda 2030 ” ! Passant de la parole aux actes, la nouvelle coalition gouvernementale s’engageait à doubler son aide publique au développement en l’augmentant à hauteur de 0,5% de son RNB d’ici 2023. L’Espagne est bien partie pour être de retour...

Perspectives pour 2020

À l’heure où nous écrivons ce rapport d’activités 2019, le monde est frappé par la pandémie de Covid-19. Cette crise sanitaire ne pourrait mieux illustrer à quel point notre monde est interdépendant et fragile. Le constat dressé par les Objectifs de développement durable ne fait plus aucun doute : les pandémies tout comme les impacts des dérèglements climatiques n’ont pas de frontière. Les enjeux « d’ici » sont interconnectés aux enjeux de « là-bas », et réciproquement. Plus que jamais nous prenons collectivement conscience que nos destins sont inexorablement liés. Cette pandémie devrait mettre en évidence l’impérieuse nécessité d’avoir un plan concerté et partagé à l’échelle mondiale. Dans un monde qui compte 7 milliards d’habitant·es, seule une action multilatérale à l’échelle de la planète sera à même de faire la différence.

Les Objectifs de développement durable adoptés par 193 pays en 2015 constituent sans nul doute une feuille de route qui mériterait d’être prise en compte dans la définition des politiques publiques et des actions à mener par les gouvernements, associations, entreprises, citoyen·nes pour « se réinventer » et construire le monde d’après. Ainsi, pour répondre à la crise actuelle, un plan d’actions ambitieux, chiffré, dont les progrès sont mesurables et nécessitant une action coordonnée du local à l’international, existe d’ores et déjà, c’est l’Agenda 2030 et ses 17 ODD. Alors ne réinventons pas la roue et mettons ce plan d’actions en œuvre immédiatement.

En 2020, Focus 2030 intensifiera logiquement son programme « ODD, 10 ans pour faire la différence », poursuivra ses activités en Espagne, et initiera un nouveau groupe de travail pour contribuer au succès du Forum Génération Égalité, sommet organisé par ONU Femmes et co-présidé par la France et le Mexique pour faire avancer l’égalité femmes-hommes dans le monde. Focus 2030 continuera à se mobiliser sur l’aide publique au développement, en proposant de nouveaux arguments pour défendre cette politique publique redistributrice de richesses à l’échelle mondiale. Enfin, avec nos partenaires, nous analyserons en temps réel la réponse internationale à la lutte contre la pandémie, afin de nous assurer que tests, traitements et futurs vaccins soient considérés comme des biens publics mondiaux, selon les besoins des pays et populations plutôt que selon leur richesse.

Focus 2030 remercie sincèrement tous ses partenaires et toutes celles et ceux avec qui nous sommes fiers et heureux de travailler chaque jour.


Documents à télécharger

Télécharger le rapport d’activités 2019 de Focus 2030